DSC_1839

Remplir le Théâtre de théâtre!

Le TFT crée et produit ses œuvres dans la rigueur pour ainsi diffuser au plus grand nombre possible,

tout en explorant sans cesse des cadres de productions différents.

Découvrez la littérature théâtrale qui se cache dans ses fonds de tiroirs!

À propos de TFT

 

Le Théâtre des Fonds de Tiroirs est un endroit de toutes, mais vraiment toutes les permissions. Les artistes y aiguisent tous leurs sens en offrant au public un travail rigoureux, inventif, heureux, différent!

 

La compagnie a aujourd'hui 20 ans.

Vingt ans de travail acharné, bâti sur presque rien, mais en même temps rempli de tout ce qui faut pour que le théâtre existe : des adultes consentants (comme disait Ronfard), une soif de liberté, un désir profond de raconter.

Au début, on disait qu’on faisait du théâtre d’identité. À cause des héros maghanés du cid de Ducharme, de Jacques dans Jacques ou la soumission qui se révolte et cherche sa place dans un monde conformiste, de Arthur dans Tango qui refuse le monde de ses parents, de Zazie, évidemment, qui sillonne Paris et apprend qui elle est.

Ça faisait sérieux dire : « on parle d’identité ».

Aujourd’hui, avec le recul, on comprend que c’était simpliste de présenter les choses ainsi, parce que le théâtre ne veut que ça, parler d’identité. Mais en même temps, ce que nous constatons, c’est que plus que jamais, il faut parler d’identité. Et redire combien le théâtre qu’on fait, même imparfait, ne doit faire que ça.

On cherchait notre place. On s’affranchissait de nos professeurs, de nos parents, de notre adolescence.
On fait la même chose aujourd’hui. On essaie de résister et de s’affranchir des modes, des politiques et des courants qui nous imposent une seule manière de vivre et de consommer, on essaie de dire qu’il n’y a pas de voie unique et on essaie de prendre la parole différemment, de mettre sur la place publique des objets aux narrations rigoureuses et sans compromis.

On ne réussit pas toujours comme on le voudrait, mais on le fait et on tient bon, et on n’essaie pas de faire semblant que nous sommes meilleurs ou différents. On essaie simplement d’entrer en conversation et tant qu’il y en aura pour entendre et participer, rien ne sera en vain.

Nous avons un rôle : celui de s’assurer que nous aimons assez notre langue, ses couleurs, nos histoires, celles des autres, celles d’aujourd’hui ou celles d’hier pour réfléchir mieux et avec profondeur ce qui nous entoure, nous définit, nous irrite, nous détruit.
Plus nous vieillissons, plus nous avons la certitude que c’est nécessaire. Et paradoxalement, plus c'est difficile. Le TFT est le seul endroit au monde où ce paradoxe peut s’exprimer.
Nous sommes optimistes quand nous sommes au TFT entourés de nos compatriotes.

C’est le seul endroit où on peut un tant soit peu s’arrêter. Contempler. Réfléchir.

Et ces trois mots, ces trois mots qui font la couverture des revues de bien-être et autres chaines télé sur la vie, mais qui sont vidés de leur sens, ces trois mots sont ce qui nous guide. Ces trois mots sont une direction.

Pas le goût de dire audace. Ni renouvellement. Ni efficacité ou faisabilité.

Que l’envie de dire et redire ces trois mots.
S’arrêter. Contempler. Réfléchir.

On en a fait beaucoup et peut-être trop en vingt ans, des fois c’était tout simplement grandiose, d’autres fois, c’était moins bon, mais c’est ça que nous avons fait.

Un instinct fort nous a enraciné là en 1997 et c’est là que nous sommes encore. Et c’est à nous. Et c’est ça qu’on va continuer de faire.
On ne s’est jamais dénaturé.
On a toujours agi par conviction.

Alors, l’avenir?
Lire, comprendre, éclairer, diriger, rassembler, déplacer, essayer, exposer, divertir (dans son vrai sens étymologique : aller dans une autre direction), rencontrer, jouer, faire jouer, défier.

Frédéric Dubois, directeur général et artistique
Julie Marie Bourgeois, directrice générale et administrative
...

View on Facebook

Demain matin, le ministre nous attend.
Soyez là.
#trouvonslezero
...

Le CQT organise une conférence de presse en réaction à la décision ministérielle d'octroyer 4 M $ supplémentaires au CALQ alors que le milieu en demandait 40 M $ : urlz.fr/5qPS CONFÉRENCE DE PRESSE mercredi 21 juin à 9 h 30 Théâtre de Quat'Sous En cet instant crucial pour l'avenir des arts au Québec, nous devons envoyer un message fort au gouvernement. NOUS COMPTONS SUR VOTRE PRÉSENCE !

View on Facebook

Théâtre des Fonds de Tiroirs a partagé la photo de Théâtre du Trident. ...

En ouverture de saison, un spectacle qui vous tiendra en haleine avec son souffle poétique unique. FIVE KINGS- L'HISTOIRE DE NOTRE CHUTE D'Olivier Kemeid, d'après les pièces de Shakespeare Mise en scène de Frédéric Dubois Une production du Théâtre des Fonds de Tiroirs, Théâtre PÀP et de Trois Tristes Tigres en coproduction avec le Théâtre du Trident, le Théâtre français du CNA et le Théâtre de Poche DU 12 SEPTEMBRE AU 7 OCTOBRE 2017

View on Facebook

Dès le 12 septembre au Trident, Five Kings, l'histoire de notre chute, mettant en vedette Jonathan Gagnon ...

View on Facebook

Théâtre des Fonds de Tiroirs a mis à jour sa photo de couverture. ...

View on Facebook

Five Kings : L’histoire de notre chute

Espace Go, Montréal,
du 20/10 au 8/11/2015
Achat en ligne / Espace Go

CNA, Ottawa,
du 19/11 au 22/11/2015
Achat en ligne / CNA

THÉÂTROGRAPHIE