À l’affiche

À quelle heure on est mort?

 

du 12 au 30 octobre 2021 au Théâtre de Quat’Sous

https://www.quatsous.com/spectacles/a-quelle-heure-on-est-mort

Crédit photo : Sylvie-Ann Paré

Une production du Théâtre des Fonds de Tiroirs, en codiffusion avec le Théâtre de Quat’Sous

Fragments scéniques tirés du collage de Martin Faucher, à partir d’extraits des oeuvres Le Nez qui voque, L’Avalée des avalés, L’Hiver de force et L’Océantume de Réjean Ducharme, Éditions Gallimard

Mise en scène – Frédéric Dubois

Assistance à la mise en scène – Emmanuelle Nappert

AVEC

Bozidar Krcevinac et Marie-Madeleine Sarr
et la généreuse participation de Louise Turcot et Gilles Renaud

Décor Anick La Bissonnière
Accessoires et assistance au décor Julie Charette
Lumières Renaud Pettigrew, assisté de Joëlle LeBlanc
Costumes Linda Brunelle
Composition sonore Pascal Robitaille
Accessoires Julie Charette
Dramaturge et conseils artistiques Evelyne Londei-Shortall
Direction de production Cynthia Bouchard-Gosselin
Direction technique Rebecca Brouillard
Production et soutien artistique Julie Marie Bourgeois

 

Gilles Renaud et Louise Turcot devaient jouer au printemps 2020 À quelle heure on meurt ?, le collage que Martin Faucher a réalisé à partir de l’œuvre de Réjean Ducharme. Puis le confinement a fait avorter le projet.

Le spectacle n’a pas eu lieu.

Il n’aura jamais lieu.

Mais est-ce bien vrai ?

Les grands thèmes ducharmiens sont étrangement liés au monde actuel que nous apprivoisons depuis quelques mois : confinement, mort, révolte(s), deuil, abdication, acceptation. La vie même de Ducharme en fut une de confinement volontaire, il s’est coupé du monde et on ne saura jamais pourquoi.

La proposition de départ entrecoupait le vrai du faux, la vie de Ducharme et ses personnages, et c’est pourquoi elle mettait en scène Gilles Renaud et Louise Turcot. Ces deux grandes figures du théâtre permettaient de marcher sur la ligne mince entre les époques, les générations, la vie des personnages et celle de son auteur et sa muse, Claire Richard.

Ils ont décidé de ne pas revenir sur scène.

Louise Turcot a d’ailleurs dit avoir l’étrange impression de l’avoir joué, ce spectacle…

 À quelle heure on est mort ?, c’est le spectacle en ruines : Frédéric Dubois et son équipe de conception recomposent un moment de théâtre à partir des décombres, de ce que ces morceaux épars disent de nous, du temps qui passe, de ce qui nous attend. Le texte évoque la fin d’une étape : celle de l’enfance, mais aussi celle du duo composé de Chateaugué et de Mille Milles, maintenant interprétés par deux finissants de l’École Nationale de théâtre du Canada en interprétation en 2020. On ne reviendra pas en arrière, ni dans le monde précédant la pandémie, ni dans ce qu’aurait été À quelle heure on meurt ? avec Gilles et Louise.

La ruine, c’est le fragment à partir duquel on peut imaginer le tout. Après la destruction, place à la création d’un nouveau monde.